Top

Visite à l’hôpital de Bernay

Le 18 novembre, j’ai rencontré Madame Sandrine Cotton, nouvelle directrice de l’hôpital de Bernay lors d’une visite de l’établissement : ouverture du CPP, travaux sur l’EHPAD, ré-aménagement des urgences, de la chirurgie, état général des bâtiments des services de médecine, cardiologie, court séjour gériatrique… de nombreux sujets ont été abordés.

Depuis le départ en retraite de Monsieur Laurent Charbois il y a presque un an, c’est Madame Laura Lefranc qui assurait l’intérim de direction du centre hospitalier Eure-Seine dont dépend l’hôpital de Bernay.

Madame Laura Lefranc
Cérémonie des voeux le 15 janvier 2020

 

Depuis le 1er octobre, Madame Sandrine Cotton a pris le poste et entend bien dynamiser l’offre de soin du territoire. J’ai pu la rencontrer, le mercredi 18 novembre dernier, lors de ma visite au service pharmacie du CH de Bernay. Nous avons longuement échangé, avec des avis convergents sur la situation préoccupante de l’établissement. Plus globalement c’est la position de l’hôpital et son rayonnement au sein du territoire qui étaient au cœur de nos échanges.

L’activité en baisse et la faible attractivité pour les jeunes praticiens, liées au sentiment général de la population qui fait souvent le choix d’aller sur d’autres hôpitaux pour se faire soigner, tous ces éléments fragilisent depuis de longues années la situation financière de l’hôpital qui accumule un déficit alarmant.

Pour autant, cette rencontre avec Madame Cotton conjuguée à mes récents échanges avec

Madame Marie-Lyne Vagner, maire de Bernay, l’ARS Normandie et le ministère de la santé me poussent à l’optimisme.

Nous partageons les mêmes constats, et avons pour volonté commune de faire avancer des projets au sein de l’établissement.

Une première question se pose : faut-il réellement démarrer les travaux sur l’EHPAD ou bien s’orienter vers une construction nouvelle, à l’image de ce qui a pu se faire à Conches-en-Ouche ?

 

Ma visite au service de pharmacie, temps fort de la matinée du 18 novembre, m’a permis d’apprécier l’organisation et le travail méthodique, minutieusement calibré de l’équipe.

C’est dans des locaux chargés d’histoire que, chaque jour, les pharmaciens préparent et fournissent les services de l’hôpital avec une fiabilité et une efficacité exemplaire.

Les pots de fleurs et feuilles séchées et autres racines et lichen, toujours présents en haut des étagères, ont laissé place sur les tables aux boites de gélules, aux flacons de Bétadine et à tout ce que la médecine moderne peut offrir pour traiter les pathologies prises en charge dans le centre hospitalier et l’EHPAD.

J’ai pu saluer le professionnalisme de l’équipe, et l’assurer de mon soutien. Il s’agit notamment de porter auprès du Gouvernement la nécessaire revalorisation des préparateurs en pharmacie hospitalière.

 

Je souhaite également remercier l’ensemble des soignants et du personnel qui œuvrent depuis plusieurs mois dans un contexte sanitaire particulièrement difficile.

Share