Top

Rencontre avec le Groupement industriel de l’arrondissement de Bernay

Les entreprises de notre territoire sont nombreuses, dynamiques, et accueillantes. C’est ce que le GIAB (Groupement Industriel de l’Arrondissement de Bernay) souhaitent démontrer par l’intermédiaire de plusieurs initiatives en cours et à venir. J’ai participé, ce mardi 22 février, à leur dernière réunion, où se sont tenus des échanges pleins d’optimisme.

#LesGestesdeNosMétiers

Les 18 et 19 mars prochains, plusieurs entreprises du groupement vont ouvrir leurs portes aux jeunes du territoire de Bernay pour leurs faire découvrir la richesse de leur savoir-faire. Un évènement original qui a été présenté lors de la rencontre du mardi 22 février dernier au siège de la communauté de communes de Bernay.

En première partie de réunion, Louis Choain, vice-président délégué au développement économique et à l’attractivité du territoire a présenté un dispositif pressenti pour mieux coordonner l’offre de formation aux besoins des entreprises du territoire. Celles-ci témoignent régulièrement de leurs difficultés à recruter dans des secteurs clés tels que la charpente ou le transport.

Par l’intermédiaire de ce nouveau dispositif, des professionnels de la formation iront à la rencontre des entreprises pour détailler ensemble et spécifiquement les besoins, et co-construire l’offre de formation correspondante.

Ce dispositif – tel qu’il a été présenté – a été accueilli, favorablement par les entreprises du groupement.

Car faire connaitre les besoins et les compétences présentes localement est une volonté affichée par le GIAB.

 

L’évènement #LesGestesdeNosMétiers en témoigne.

De nombreux jeunes des établissements scolaires du secteur seront accueillis au sein des entreprises qui se sont portées volontaires durant ces deux journées. Ils pourront y découvrir leurs métiers, mais également les parcours de formation qui y mènent.

Toujours dans un esprit d’ouverture sur le territoire en faveur de son attractivité, Sylvie Vandendriessche, présidente du GIAB, a fait un point d’étape concernant le label « Entreprise Accueillante », auquel je suis associée par l’intermédiaire de mon collaborateur Arnaud Vidal, membre actif du groupe de pilotage.

Deux ans après les 10 premières labélisations, une évaluation du dispositif va être réalisée, ainsi que de nouveaux audits d’entreprises qui pourraient venir s’ajouter aux 17 déjà labellisées.

 

La soirée s’est terminée par un tour de table où chacun a pu témoigner du dynamisme économique actuel, et souligner les difficultés de recrutement auxquelles ils sont toujours confrontés.

Localement, les nombreux projets à venir, tels que le futur centre nautique, le cinéma, ou encore la restructuration de l’hôpital, vont contribuer – enfin – à renforcer l’attractivité du territoire.

Share