Top

Quelles avancées pour la ruralité ?

La lutte contre les inégalités territoriales est l’un des fils rouges de ce quinquennat. Mise en place des maisons France Service, déploiement des maisons de santé, couverture 4G et mise en place de brigades de gendarmerie supplémentaires : je vous propose de revenir sur plusieurs réformes engagées en ce sens.

 

Pour les services publics :

2000 maisons France service pour faire en sorte que chaque Français soit à 30min d’un guichet unique pour effectuer toutes ses démarches administratives. Nous en comptons à ce jour 29 dans le département de l’Eure.

Les réformes des quinze dernières années ont peu à peu fait disparaître les tribunaux, services postaux ou encore sociaux des petites villes laissant ainsi penser que l’État avait déserté les territoires ruraux. Lutter contre les inégalités territoriales c’est avant tout remettre partout en France, des services publics. Au cours du grand débat national, l’une des préoccupations majeures de nos concitoyens était le sentiment d’abandon de la puissance publique. Nous y avons répondu avec la création de 2000 maisons France Service pour que chaque Français trouve à 30min de son domicile un guichet unique pour tous les principaux services publics : Pôle Emploi, Assurance maladie, la Poste ou encore la CAF afin de mieux accompagner chaque citoyen dans ses démarches et apporter une réponse à visage humain.

 

Pour l’accès à la santé :

1 000 nouvelles maisons de santé pour lutter contre les déserts médicaux dans les zones tendues. Dans l’Eure, nous sommes passés de 12 à 25 maisons de santé entre 2017 et 2022 !

Nos concitoyens doivent avoir accès à des professionnels de santé près de chez eux, où qu’ils vivent. En restreignant l’accès aux études de médecine durant des décennies, le numerus clausus a brisé chaque année les ambitions de milliers d’étudiants et a peu à peu organisé la pénurie de médecins pour des centaines de milliers de Français en attente de soins. C’est pourquoi, nous avons supprimé le numerus clausus.

Exemple à Cormeilles : une gynécologue-obstétricienne intègre la maison de santé

 

Pour l’accès au numérique

La 4G est désormais déployée sur 96% du territoire. En 2017 nous étions à 73%. 80% du territoire français sera couvert par la fibre en 2022.

Nos territoires ont pâti d’un manque d’investissement chronique depuis 20 ans. Les zones blanches sont des trous noirs pour nos concitoyens. Le gouvernement a fait du déploiement numérique sur l’ensemble du territoire une priorité, tant en matière de téléphonie mobile que d’Internet fixe en investissant 3,6 milliards d’euros.

Carte de déploiement de la fibre dans l’Eure

 

Pour les mobilités

Un plan de sauvegarde des 9000km de petites lignes ferroviaires qui irriguent le territoire et ont bénéficié du soutien de l’État avec des investissements sur 10ans.  

80% des déplacements quotidiens en milieu rural sont réalisés en voiture, essentielle pour de nombreux français. Pour lutter contre l’assignation à résidence et l’enclavement, nous avons notamment réinvesti dans les petites lignes de train qui représentent environ 9000km soit un tiers du réseau ferroviaire français et 17 % du trafic de trains régionaux.

 

Pour la sécurité

200 brigades de gendarmerie supplémentaires en milieu rural pour couvrir le territoire et assurer la tranquillité de chacun.

Le Gouvernement assume la sécurité pour chaque citoyen.

Cela veut dire pour la ruralité :

Création en 2019 de la cellule DEMETER au sein de la Gendarmerie pour protéger nos agriculteurs face aux intimidations, dégradations, insultes ou encore intrusions dans leurs exploitations. L’État défend ses agriculteurs.

Plus de pouvoir pour les élus locaux et recours facilité aux polices intercommunales.

L’augmentation des effectifs de police dans les métropoles des alentours impactera également nos territoires ruraux.

Share