Top

Protection de l’enfance : j’ai réuni les professionnels du département à Bernay

Dans la continuité de mes travaux sur les enfants exposés aux violences conjugales, j’organisais le 4 avril dernier une matinée de réflexion et d’échanges avec les professionnels du département à même d’être confrontés à ces situations.

Plus de 60 participants, magistrats, gendarmes, associations, professionnels médico-sociaux et de l’Education nationale ont répondu présents. Ensemble, nous avons pour ambition de faire de l’Eure un département d’avant-garde pour la protection de l’enfance.

Chaque année dans l’Eure, magistrats, gendarmes, forces de l’ordre, professionnels du secteur hospitalier, associatif ou de l’Education nationale sont confrontés à des centaines d’enfants victimes de violences intrafamiliales. Comment sont-ils repérés et protégés ? Comment pouvons-nous améliorer leur prise en charge ? Quelles sont les difficultés rencontrées par les professionnels sur le terrain ? Comment renforcer le dialogue entre eux ?

C’est pour répondre à ces questions et partager les bonnes pratiques que j’ai souhaité réunir les professionnels du département.

La matinée organisée au lycée Clément Ader de Bernay, s’est déroulée en deux partie. Durant la plénière de présentation d’une heure, plusieurs experts sont intervenus en présentiel, en visioconférence et par vidéos enregistrées. Parmi eux les Dr Karen Sadlier et Luis Alvarez (pédopsychiatres), le juge pour enfants Edouard Durand et la chercheuse Andreea Vintila.

Trois ateliers thématiques ont ensuite été organisés, permettant aux professionnels de travailler en petits groupes, de partager leurs expériences de terrain et de formuler des propositions. Ces ateliers ont porté sur les enjeux autour de la justice, l’impact des violences conjugales sur la santé des enfants et la prévention et le repérage des violences.

Le compte rendu complet de ces ateliers a été envoyé quelques jours plus tard à tous les participants. Leurs propositions alimenteront ainsi une version enrichie de ma proposition de loi visant à protéger les enfants exposés aux violences conjugales, que j’espère pouvoir déposer dans les prochains mois.

Lire le compte rendu détaillé de la matinée d’échanges

 

 

Share