Top

Ma visite au SAAD de Pont-Audemer

Jeudi 23 septembre 2021, le Premier Ministre Jean Castex annonçait plusieurs mesures en faveur des personnes âgées et dépendantes. Parmi elles, un tarif d’allocation personnalisée d’autonomie (APA) socle à 22 euros pour tous les départements dès 2022.

Cette annonce intervient un an après le vote d’une augmentation historique des aides à domiciles du secteur associatif grâce à la mise en place d’un partenariat Etat / Département et d’un financement partagé.

Dans ce cadre, j’ai souhaité aller à la rencontre des aides à domicile de l’association Grand Lieu, qui couvre le secteur de Pont-Audemer, avant de futures rencontres avec les autres structures.

L’accueil était chaleureux jeudi 14 octobre, dans les locaux de l’association Grand Lieu de Pont-Audemer qui gère le service d’aide à domicile de ce territoire.

 

Accueillie par Monsieur Vielpeau, Président de l’association, Monsieur Lecacheleux, le directeur, et Madame Gaëlle Descamps, la directrice du SAAD, nous avons échangé sur les mesures annoncées par le Gouvernement en faveur de la profession.

Il apparait que l’association, ne sera pas concernée par les augmentations annoncées, car de précédentes négociations avaient déjà permis de proposer aux salariés des salaires supérieurs à ceux que l’on trouve dans d’autres structures.

Toutefois, ils m’ont fait part de leurs difficultés financières liées à des contraintes budgétaires très serrées, et des financements publics limités. J’interpellerai le Conseil Départemental prochainement à ce sujet.

 

Mais ce déplacement au Grand Lieu était surtout l’occasion pour moi d’échanger avec les salariés, celles (et parfois ceux) qui sont quotidiennement auprès des bénéficiaires, et qui participent, matin, midi et soir, chaque jour de la semaine, à leur porter un peu de confort et réconfort.

Le premier constat est unanime, aide à domicile, c’est une vocation. Les conditions de travail difficiles de ces professionnels, qui portent l’enjeu majeur du maintien à domicile, méritent la reconnaissance de notre société. Ils sont témoins de la solidarité que nous voulons pour nos aînés et leur offrent la liberté de pouvoir rester chez soi.

Ce jeudi, je les ai remerciées, et je leur ai exprimé toute la reconnaissance que je leur porte.

 

La semaine prochaine, je participerai aux débats sur le projet de loi de financement de la sécurité sociale, où seront votées plusieurs mesures en faveur de l’aide à domicile, à commencer par un tarif plancher national à 22€ pour l’APA et la PCH, qui contribue à compenser le prix facturé par le service. Le coût induit pour les départements sera intégralement pris en charge par la branche autonomie de la sécurité sociale.

 

Ce nouvel effort devra être suivi, dans un avenir proche, d’une loi ambitieuse pour le grand âge et la dépendance. La crise sanitaire n’aura pas permis qu’elle soit menée au cours de ce mandat, mais les travaux engagés depuis 2017 par de nombreux parlementaires serviront de base au projet porté par la majorité présidentielle dans les prochains mois.

Share