Top

Des mesures pour limiter le prix de l’énergie dans l’industrie

Depuis plusieurs semaines, nous faisons face à une montée historique des coûts de l’énergie. Électricité, gaz, carburants, les prix s’envolent et mettent à mal le pouvoir d’achat des Français. Le Gouvernement, attentif à la situation, a mis en place plusieurs mesures. Toutefois les inquiétudes demeurent, notamment auprès des industriels qui craignent une répercussion trop importante sur leurs prix de vente… J’en ai rencontré.

Déjà interpelée en fin d’année dernière sur le sujet, j’ai rencontré à l’occasion d’un rendez-vous à ma permanence le dirigeant d’une entreprise locale qui m’a fait part de ses prévisions, et de ses questionnements. Dans son secteur d’activité, l’augmentation du prix de l’énergie vient s’ajouter aux augmentations du prix des matières premières et aux difficultés liées à la crise sanitaire.

Pourtant, dès le 13 janvier dernier, le ministre de l’Économie Bruno Le Maire a annoncé des mesures fortes afin de limiter la hausse des prix de l’électricité à 4% au lieu des 35% annoncés.

 

Il s’agit pour l’État de baisser la taxe portant sur l’électricité à 0,5% au lieu de 22,5% et de relever le plafond de l’ARENH qui consiste, pour EDF, à revendre à bas prix de l’électricité à ses concurrents.

Mais ces mesures s’adressent principalement aux particuliers afin de protéger leur pouvoir d’achat, en complément du chèque énergie, de l’indemnité inflation, et de la hausse du barème kilométrique.

Le dirigeant que j’ai rencontré m’a fait part de ses estimations, il évalue à plus de 50% la hausse du prix de l’électricité pour les prochains mois. Ce qui pose question pour la compétitivité de son entreprise à l’échelle Européenne. J’ai alerté la Ministre en charge de l’industrie Agnès Pannier Runacher, qui a organisé un temps d’échange avec les parlementaires sur le sujet le 18 janvier dernier.

Les industriels risquent effectivement de devoir augmenter leurs prix de vente, mais le Gouvernement va suivre avec attention la situation.

La France a toutefois un certain avantage grâce au nucléaire qui lui permet de produire la majeure partie de son électricité, décarbonée et indépendante du prix du pétrole. Un atout face à d’autres pays Européens.

Share