Top

Atelier dépendance

Mon atelier dépendance de la mission Libault


Le Gouvernement lancera,  à l’automne 2019, une réforme de la prise en charge de la dépendance.

Partant du constat que l’allongement de la durée de vie et le vieillissement de la population qui en découle appellent des réponses adaptées, la Ministre de la santé souhaite remettre à plat la prise en charge des personnes âgées. Il s’agit de définir les besoins de la société de demain, qui comptera plus de cinq millions de personnes de plus de 85 ans en France. Dans l’optique de cette réforme, une mission sur le grand âge et la perte d’autonomie a été confiée à Dominique Libault, conseiller d’État et directeur de la sécurité sociale entre 2002 et 2011. Concrètement, cette réflexion s’articule autour de deux axes.

Le lancement d’une concertation citoyenne, mise en ligne ce 1er octobre, permettant aux Français de se prononcer et de faire des propositions qui seront prises en compte dans l’élaboration de la réforme.

http://grande-consultation-aines.make.org/

La mise en place de onze ateliers thématiques, pilotés par des parlementaires en lien avec les différents acteurs de terrain (ARS, départements, DGCS…) dont les conclusions seront rendues en janvier 2019.

 

Désireuse de m’investir dans la réflexion autour de cette réforme de la dépendance, j’ai été nommée co-présidente avec Benjamin Ferras, de l’atelier Gouvernance et pilotage par Dominique Libault. Dans un premier temps, notre travail consiste à recenser et auditionner les différents acteurs de la dépendance, avec le souci de mise en cohérence de leurs expertises respectives. Dans un second temps, sur la base de ces témoignages, nous formulerons des propositions visant à améliorer la gouvernance et le pilotage de la dépendance. Nous serons ainsi amenés à nous prononcer sur la grande question de la possible mise en place d’une cinquième branche de la sécurité sociale, dédiée à sa prise en charge.