Top

Annonce des investissements au CH de Bernay

Merci…

Il y a des mots qui n’ont pas de prix, il y a des regards qui valent tous les mots, et il y a des sourires que les masques ne peuvent cacher…

Ce lundi 8 novembre, dans un bureau du centre hospitalier de Bernay, l’émotion était de mise alors que je retrouvais la directrice, les représentants du personnel, et le président de la CME pour leur partager les annonces du Ségur de la santé, volet investissement, en faveur de l’établissement.

Quatre ans plus tôt, le 20 novembre 2017, je visitais pour la première fois en tant que députée les locaux qui accueillent les services de médecine, de cardiologie et de court séjour gériatrique. Cette visite intervenait quelques jours après un échange avec la directrice de l’agence régionale de santé (ARS) Mme Gardel, au cours duquel j’apprenais que les difficultés de l’établissement risquaient de mettre en péril sa pérennité.

Difficile alors de ne pas s’interroger sur les circonstances qui ont conduit à cette situation, et encore plus difficile de fermer les yeux sur les enjeux à venir.

Ce 20 novembre 2017, je constatais l’état des locaux vieillissants, impactant le travail des personnels et l’accueil des patients.

Là où d’autres avaient préféré laisser faire, surement par crainte d’égratigner leur carrière politique tourner vers Paris, je fis le choix du combat.

Après quatre années de rencontres avec les professionnels, d’échanges avec l’ARS et le ministère de la santé, j’ai pu annoncer lundi 8 novembre, avec une émotion certaine, les investissements qui ont été actés par le ministre de la Santé pour construire une nouvelle aile à l’hôpital, ainsi qu’un nouvel EHPAD.

Au-delà des montants, c’est toute la symbolique de cette annonce dont nous devons nous réjouir.

Notre hôpital va mieux.

Lundi 8 novembre, j’ai remercié le docteur Makké, j’ai remercié, au travers de leurs représentants, l’ensemble du personnel de l’hôpital, pour leur engagement, pour leurs projets, et malgré les oppositions que nous avons pu avoir par le passé, pour la force de leurs convictions.

En retour, leur soulagement et les remerciements qu’ils m’ont adressés, m’ont rappelé la valeur de mon engagement politique. Ces remerciements, je les partage par ces mots à toutes les personnes qui ont su m’accorder leur confiance.

Merci.

Share