Top

Adoption de la proposition de loi « Ségur de la santé »

Portée par les députés de la majorité, cette proposition de loi adoptée en première lecture consacre un certain nombre de mesures du Ségur de la santé. Nous poursuivons ainsi l’ambition des accords de juillet qui ont notamment permis une revalorisation de plus de 2 millions de soignants. Plusieurs de mes amendements ont été adoptés.

Depuis 2017, nous œuvrons nationalement pour transformer notre système de santé et permettre un meilleur accès à la santé, défi majeur de notre territoire sur lequel je me bats depuis que j’ai été élue au conseil départemental en 2015.

Après les revalorisations salariales traduites dans le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2021, la proposition de loi que nous avons adoptée vise À donner des réponses pragmatiques pour rendre le travail des soignants plus souple, renforcer l’attractivité de leur métier et améliorer l’accès aux soins.

Elle vise notamment :

  • À faire confiance aux acteurs de terrain, notamment en renforçant les missions des sages-femmes et des kinésithérapeutes.
  • À réinvestir le rôle des services hospitaliers pour garantir une meilleure qualité de vie au travail des soignants.
  • À mettre fin aux excès de l’intérim médical, qui pèse lourd financièrement sur nos hôpitaux, et notamment nos petits hôpitaux de proximité.
  • À démocratiser la gouvernance hospitalière, notamment en l’ouvrant aux personnels non-médicaux, aux étudiants et aux usagers.

 

Par ailleurs, les trois amendements que j’ai pu porter lors de l’examen de cette proposition de loi ont été adoptés :

  • L’inclusion, dans la réflexion sur la création d’une profession de santé intermédiaire de l’ensemble des professionnels de santé et non seulement ceux du soin.
  • La coordination des professionnels de santé et sociaux de l’éducation nationale afin d’assurer que nos enfants soient en meilleure santé.
  • La remise d’un rapport par le Gouvernement sur l’amélioration du travail commun de tous les professionnels de santé travaillant auprès des enfants et des jeunes, à l’hôpital, à l’éducation nationale, en PMI comme en médecine de ville.

 

Dans les prochaines semaines et les prochains mois, vous pouvez compter sur moi afin que les mesures du Ségur soient concrètement appliquées et que nous revoyons encore à la hausse notre ambition pour la santé, le bien-être et l’autonomie des Français. Cela passera notamment par une grande loi sur le Grand âge et l’autonomie sur laquelle je reviendrai.

Share